Camille Taque, skipper-paysagiste

Navigatrice de longue date • Fraîchement embarquée dans la course au large • Nantaise d’origine Un brin casse-cou, déterminée surtout.

1 couleur.jpg

Je navigue depuis mon plus jeune âge, du dériveur en compétition au niveau national à la croisière en voilier habitable… La tête dans la mer et les embruns.

Entrepreneuse de défis.

• Je suis paysagiste-urbaniste de métier, ce qui m’amène à gérer des projets complexes et bien terriens. Mais aussi, par goût, à voyager pour le plaisir de découvrir et de partager, dessiner, écrire, photographier…

• Mi-2015, j’ai un coup de foudre pour ces bateaux extrêmes qui fendent l’eau. A force de volonté, je plonge début 2016 dans la course en mini 6.50, en même temps que mon métier, et j’atteins mes objectifs. 

• Pendant plus d’un mois j’ai participé à la préparation du Vendée Globe d’Alan Roura.

• Disons que… j’ai une bonne humeur à toute épreuve et une grande détermination, indispensable dans un projet aussi intense.

Fin 2016, toujours plus de challenge : je décide de naviguer en prototype. Me voilà sur le n°791, un bateau plus performant, plus rapide, plus inconfortable, plus compliqué à maîtriser et tellement plus engageant !

1612-photos-camillemini-2-copie-light20160817_090157nb-2.jpg

Pourquoi ce projet ? Tu pourrais être au chaud chez toi… naviguer tranquillement entre les îles, près des côtes…

Hors de ma zone de confort, lancée dans l’inconnu, je fais exploser frontières et limites inconscientes : je dois me démener, faire appel à des compétences en gestion de projet, rassembler les savoirs et l’expérience nécessaires en météo, technique, entretien, réparation, logistique, communication, gestion budgétaire, et… navigation ! C’est d’autant plus enrichissant que l’engagement est fort.

Un projet pareil laisse rarement indifférent. Les « ministes » (ceux qui font du mini) sont très ouverts et partagent leur expérience. C’est tout l’intérêt : on peut rêver de liberté, et faire rêver les autres…

Je ne sais pas ce que je veux prouver. Mais je veux aller au bout des choses, quitte à le chercher très loin en moi. Tout faire pour mener à bien mon projet, me dépasser au-delà de l’imaginable, voir ce qui en ressort. C’est ce qui me semble le plus proche de l’Aventure.


Parcours professionnel

J’exerce depuis 2011 en tant que paysagiste concepteur en développement urbain, conception des espaces publics, aménagement territorial. Un métier rythmé par des projets qui cristallisent la rencontre entre de grands corps de métiers (urbanisme, architecture, sociologie, réseaux etc.) et la recherche de sensibilité dans notre rapport au monde, notre manière de vivre. Des projets qui requièrent, entre autres, organisation, anticipation, fort investissement personnel.

Diplômes : Master II Ingénieure paysagiste (Ecole nationale sup. de la nature et du paysage) + Master II Villes et Territoires (IGARUN, Faculté de Droit, ENSArchitecture de Nantes)

Agences : Follea-Gautier • Empreinte • Atelier Ruelle • Ceramide • D’Ici Là paysages et territoires.


CV nautique 

• 5 ans de compétition en dériveur 420 (voile légère) dans l’équipe des Pays de la Loire, 3 Championnats de France Espoirs dont 1 podium.

• Des années de navigation en croisière au Centre Maritime de Nantes, l’UCPA, Les Glénans.

• 2016 : une année de course au large en mini 6.50 avec 2000 milles parcourues jusqu’en Irlande. Qualifiée avec succès pour la Mini Transat sur un Pogo 2 (catégorie Série) en 2016, puis à nouveau en 2017 en catégorie Proto suite à une évolution du projet.


2016-2017 : deux ans de courses en mini 6.50, préparation pour la Mini Transat 2017

Duo Concarneau, course côtière en double de 125 Milles ♦ Mini Fastnet, course semi-hauturière en double de 600 M entre Douarnenez et l’Irlande ♦ Mini en Mai, course de 500 M en solitaire du Finistère à la Gironde ♦ Pornichet Select, course de 300 M en solitaire ♦ Lorient Bretagne Sud Mini, course de 150 M en double ♦  Le parcours de qualification de 1000 M entre l’île de Ré et l’Irlande, hors course et en solitaire, réalisé deux fois ! ♦ Entrainements sous forme d’offshores de nuit et en solo, etc.

 

IMG_9381-3.jpg